About Ghislain Noyer-Grandati

Etudiant en sociologie, je me destine à l'étude des phénomènes de radicalité politique: extrémismes, nationalismes, racismes et de leurs mécanismes psychologiques sous-jacents. Ce blog rassemble quelques observations sur des manifestations récentes illustrant ces phénomènes

Maxime Gauin s’agenouille devant le Mausolée d’Atatürk

Un hommage appuyé d’un grand serviteur français de l’Etat turc à son père fondateur

Maxime Gauin en délégation à Anitkabir avec les hauts dignitaires de l’Etat négationniste

Chers amis, je reçois chaque jour de nombreux courriers me demandant des nouvelles des extrémistes turcs, de leurs faits et agissements et des sales coups qu’ils ourdissent dans les recoins les plus ténébreux du web. Et en particulièrement du plus célèbre d’entre eux, le notoire Maxime Gauin.

Hélas, je n’ai que trop peu de temps à consacrer à ces fredaines, tout pris que je suis désormais entre mes recherches en sociologie et les cours que je donne à la fac (Maître de conférence de première classe dorénavant !). Continue reading

Advertisements

Ismaïl Hakki Musa, ambassadeur de Turquie et homme de dialogue

Si l’ambassadeur de Turquie en France aime dialoguer, il n’en continue pas moins de se répandre en propos négationnistes dans la presse.

Le propre-sur-lui Musa et le sémillant Marilossian

C’est bien à son corps défendant que Jacques Marilossian, frétillant nouveau député de la République en Marche, a déclenché un scandale dans les milieux arméniens de France. Sans doute emporté dans son élan, le député novice n’a rien trouvé de mieux que d’aller – ce 29 octobre – célébrer les 95 ans de la République de Turquie et surtout de s’afficher – façon Voici / Images du Monde – avec le sympathique ambassadeur de Turquie Ismaïl Hakki Musa. Mais qu’allait-il faire dans cette galère ?

Après avoir tenté de justifier l’injustifiable, ce pauvre Marilossian nous a offert le triste spectacle d’un « retraite stratégique » sous forme de rétropédalage à grande vitesse et lettre d’excuses appuyée.  Trop tard : il n’en fallait vraiment pas plus que pour les organisations antiracistes arméniennes demandent à grand fracas la démission de Marilossian de la présidence du groupe d’amitié France-Arménie de l’Assemblée nationale. Continue reading

Le Lobbying de l’Azerbaïdjan en France

La République d’Azerbaïdjan n’a pas bonne presse. Corruption, népotisme, répression féroce des dissidents et discours de haine à l’encontre des Arméniens du Karabakh et d’ailleurs constitue l’essentiel de l’image du pays qui ne trouve grâce aux yeux de l’Occident que par ses ressources énergétiques, d’ailleurs désormais plus fantasmées que réelles.

Sur Facebook, Mirvari Fataliyeva exhibe fièrement l’ordre du mérite “pour services rendus à la Patrie” dont l’Azerbaïdjan l’a gratifiée. Au moins, c’est clair…

Pour contrer cette image déplorable mais réaliste, l’Azerbaïdjan a mis en place plusieurs officines en Europe et en France : « The European Azerbaïjan Society » (TEAS), le Centre Culturel d’Azerbaïdjan à Paris et la très visible Association des Amis de l’Azerbaïdjan (AAA) dirigée par sa secrétaire générale, Mirvari Fataliyeva, qui était précédemment chargée des relations publiques à la très officielle Chambre de Commerce France Azerbaïdjan. Continue reading

Le Conseil d’Etat anéantit les prétentions de Maxime Gauin

Ah les amis ! Maxime Gauin s’est encore fait banané. C’est vraiment le multirécidiviste de la prise de râteau. Et comme à chaque fois, notre énergumène se garde bien de faire état de ses déboires. Silence radio ….

Bon allez, résumé des opérations : l’autre jour, en parcourant le site Armenews, j’apprends incidemment que le Conseil d’Etat – rien de moins – vient de débouter sèchement une mystérieuse « association pour la neutralité de l’enseignement de l’histoire turque dans les programmes scolaires (anehtps) » qui entendait faire supprimer l’enseignement du génocide arménien des programmes scolaires français. Continue reading

Yves Bénard : Et si on lui avait menti ?

Yves Bénard, le papi gonzo du négationnisme

Je me suis souvent épanché ici même sur le personnage pathétique de Maxime Gauin. Mais il faut savoir que – pour certains – Maxime Gauin représente un modèle quasiment inaccessible, un demi-dieu, la cuisse de Jupiter ou le gros orteil de Macron. Car l’individu a de réelles connaissances historiques qu’il met au service de sa haine raciale afin de nous offrir une version frelatée de l’Histoire, sur le Génocide arménien comme sur d’autres sujets.

Parlons donc maintenant d’un de ses épigones et même– oserais-je le néologisme – un de ses hipogones tant le niveau est bas. Maxime Gauin est largement plus méchant que bête. Avec Yves Bénard, c’est le contraire. S’étant entiché de la Turquie, ce brave papi tout pétri d’ignorance a cru bon de faire corps et âme avec les diverses politiques de haine de ce pays : anti-arménien, anti-kurde, anti-gülen. Bref, un bon petit soldat du nationalisme turc, et tout ça gratuitement contrairement à Gauin qui se fait payer en espèces sonnantes et trébuchantes et en faveurs diverses. Continue reading

Syrie/Irak : Quand Maxime Gauin propose tranquillou le crime de guerre comme solution

Maxime Gauin alias … Docteur Folamour !

Ah les amis ! Quel regret, quel regret…. Je me suis fait bêtement griller sur Facebook et suis désormais incapable de suivre les propos les plus décapants de Maxime Gauin depuis que j’ai été exclu du groupe « Tucophilement vôtre » qui lui sert de dernier repaire où il peut librement déverser sa bile sans craindre d’être contredit (enfin presque).

Mais bon, j’ai encore des archives inexploitées du temps où j’y étais comme par exemple cette extraordinaire discussion de juin 2016 où le célèbre « Faurisson des Arméniens » propose ni plus ni moins que l’extermination des Kurdes au napalm ! Continue reading

Maxime Gauin à nouveau promu

le cireux Maxime Gauin, négationniste et  tâcheron du gouvernement turc

Après la lourde déconvenue judiciaire de Maxime Gauin, les autorités turques ont trouvé une nouvelle affectation au célèbre « Faurisson des Arméniens »

La nouvelle serait passée inaperçue sans une brève dépêche de l’agence Anatolie. Maxime Gauin vient d’être promu comme bibliothécaire principal de la bibliothèque municipale de Serinhisar (15 000 habitants, province de Denizli, Turquie). Cette information survient au surlendemain du jugement déboutant Maxime Gauin contre Ara Toranian et Sam Tilbian qui l’avait à juste titre qualifié de « véritable tâcheron au service du fascisme turc ». Continue reading