Maxime Gauin s’agenouille devant le Mausolée d’Atatürk

Un hommage appuyé d’un grand serviteur français de l’Etat turc à son père fondateur

Maxime Gauin en délégation à Anitkabir avec les hauts dignitaires de l’Etat négationniste

Chers amis, je reçois chaque jour de nombreux courriers me demandant des nouvelles des extrémistes turcs, de leurs faits et agissements et des sales coups qu’ils ourdissent dans les recoins les plus ténébreux du web. Et en particulièrement du plus célèbre d’entre eux, le notoire Maxime Gauin.

Hélas, je n’ai que trop peu de temps à consacrer à ces fredaines, tout pris que je suis désormais entre mes recherches en sociologie et les cours que je donne à la fac (Maître de conférence de première classe dorénavant !). Continue reading

Advertisements

Ismaïl Hakki Musa, ambassadeur de Turquie et homme de dialogue

Si l’ambassadeur de Turquie en France aime dialoguer, il n’en continue pas moins de se répandre en propos négationnistes dans la presse.

Le propre-sur-lui Musa et le sémillant Marilossian

C’est bien à son corps défendant que Jacques Marilossian, frétillant nouveau député de la République en Marche, a déclenché un scandale dans les milieux arméniens de France. Sans doute emporté dans son élan, le député novice n’a rien trouvé de mieux que d’aller – ce 29 octobre – célébrer les 95 ans de la République de Turquie et surtout de s’afficher – façon Voici / Images du Monde – avec le sympathique ambassadeur de Turquie Ismaïl Hakki Musa. Mais qu’allait-il faire dans cette galère ?

Après avoir tenté de justifier l’injustifiable, ce pauvre Marilossian nous a offert le triste spectacle d’un « retraite stratégique » sous forme de rétropédalage à grande vitesse et lettre d’excuses appuyée.  Trop tard : il n’en fallait vraiment pas plus que pour les organisations antiracistes arméniennes demandent à grand fracas la démission de Marilossian de la présidence du groupe d’amitié France-Arménie de l’Assemblée nationale. Continue reading