Les tribulations antisémites de Maxime Gauin (1/3)

Maxime Gauin alias Abou Diddeh

Maxime Gauin alias Abou Diddeh

Bon alors voilà, c’est assez long et fastidieux de compiler tout ça d’autant plus que mes maigres allocations d’enseignant-chercheur en France ne me permettent pas la vie dilettante du renégat Maxime Gauin, largement subventionné par le gouvernement turc.

Je m’en vais vous narrer un épisode qui m’a bien fait rire et que j’ai intitulé « les tribulations antisémites de Maxime Gauin » parce que notre héros essaie avec une constance rare de se concilier les bonnes grâces du monde juif, espérant par contraste faire avaler la pilule de son arménophobie pathologique. Ça peut marcher avec ses « amis » likoudniks – le bon Maxime parvient parfois à se faire publier dans la presse israélienne de caniveau– mais c’est déjà moins évident avec les Juifs progressistes d’Europe, tendance « La Paix Maintenant » (avec MG, je devrais ajouter au nom de ce mouvement un point d’exclamation pour bien montrer que … Basta !).

Je prie par avance mon amie Sara de m’excuser de la mêler à cette sombre affaire mais comme cela s’est déroulé sur son mur Facebook, c’est dur d’y échapper. Précisons à ce sujet qu’à force d’essai d’infiltrer les milieux progressistes juifs, le renégat Gauin avait fini par gagner précédemment la confiance de Sara puisque elle s’était inquiétée de son sort de Maxime lors des attentats d’Ankara (octobre 2015 – bon en fait il était parti faire la manche à Bakou).

Maxime Gauin échappe à un attentat

En octobre 2015, Maxime Gauin échappait à l’attentat d’Ankara. Il était parti faire la manche à Bakou

Et, dernière précision, comme c’est long (mais drolatique), j’ai coupé en trois.

Maxime Gauin revendique travailler pour le gouvernement turc

Alors voilà, tout (re)commence par un post de Sara le 23 décembre 2016 où elle demande innocemment où en est la reconnaissance du génocide arménien. L’inévitable Maxime surgit alors pour asséner tout un tas d’articles mettant en cause le Pape, la CDU, les Illuminatis, etc…  Au passage, nous apprenons de la bouche du Maître lui-même qu’il est un agent de la Turquie puisqu’il indique avoir eu l’honneur de participer à la défense de son comparse Périnçek devant la CEDH.

J’ai eu l’honneur de participer, en préparant une note pour Laurent Pech (directeur du département de droit à la Middlesex University et avocat de D. Perinçek), à la plus grosse défaite du nationalisme arménien depuis 1948 : l’arrêt de la Grande chambre de la CEDH dans l’affaire Perinçek c. Suisse. Depuis, mes actions devant la justice française continuent.

Mais c’est là que ça se gâte : Gentiment taquiné par Sara pour sa propension à nous faire prendre des vessies pour des lanternes, Max la Menace s’échauffe façon Raoul Volfoni ! Et de commencer à vitupérer contre l’Histoire écrite par les politiciens et – avec toute la subtilité du looser – insiste sur le fait que l’ONU elle-même commence à être le théâtre de résolutions anti-israélienne (ah ! le bon vieux ressort communautariste. Ça doit marcher …)

capture-decran-2017-01-14-16-17-38-affaire-sara-brajbart-zajtman-mg-reconnait-faire-partie-de-lequipe-turque-derriere-perincek-4

Quand il s’énerve, le renégat Gauin donne dans l’invective et l’insulte

Ça aurait pu passer … mais non ! A Hervé, un professeur d’histoire – un vrai – qui fait remarquer à l’étudiant Gauin que son blog de prédilection – Turquie-news – n’est pas précisément une revue académique (c’est le moins qu’on puisse dire !!), Maxime rétorque avec mépris « vous esquivez la discussion sur le fond » et invoque « l’ignorance abyssal » de son interlocuteurs ainsi que de très imaginaires « attaques ad hominen » (Allez Max, un Xanax, et ça se calme).

“L’immonde” négationniste se pourlèche les babines de ses outrances

Et là c’est le drame : voilà notre Don Quichotte du négationnisme qui se fait vertement rembarrer par Anshl, un vrai étudiant en histoire, même pas arménien et même certainement juif 😉 :

capture-decran-2017-01-14-16-17-50-affaire-sara-brajbart-zajtman-mg-reconnait-faire-partie-de-lequipe-turque-derriere-perincek-5

Et quand il n’a plus rien à rétorquer (c’est-à-dire toujours), il menace de procès

« C’est vous qui esquivez la discussion sur le fond, autrement dit les faits. Le seul politicard ici, c’est vous. Quant à vos comparaisons insistantes avec le conflit israélo-palestinien, histoire de vous rallier vos contradicteurs, prenez acte que, dit trivialement, ça ne marche pas. »

« Je vois que comme tout “bon” négationniste de génocide, vous jouissez littéralement de votre propos. Vous vous pourléchez les babines de vos outrances.. Votre “gourmandise” est immonde. ».

Contre la bêtise et l’ignominie de Gauin, Anshl a sonné l’hallali. Maxime y va comme d’habitude de sa menace de procès contre Sara qui ose tolérer de tels crimes de lèse-Gauin sur son mur. Mais ça ne prend pas. Allez ! Zou du balai le Gauin :

capture-decran-2017-01-14-16-18-10-affaire-sara-brajbart-zajtman-mg-reconnait-faire-partie-de-lequipe-turque-derriere-perincek-6

La bonne réponse de Sara: “casse-toi tu pue… et marche à l’ombre !”.

soit tu fréquentes ce mur, le mien, soit pas. Donc si ce que tu y lis te déplaît, libre à toi de passer ton chemin mais encore une fois, on ne se laissera pas intimider par tes menaces de procès. Et comme le souligne Edouard Brainis tu ne peux pas utiliser l’argument historique quand cela t’arrange et lui préférer l’argument juridique quand il ne t’arrange pas. Sur ce, Joyeux Noël et paix aux hommes de bonne volonté. Quant aux autres, les belliqueux, prêts à tirer sur tout ce qui bouge, entendez sur ce qui ne correspond pas à leur façon de voir, on leur conseille une petite cure de yoga en plein air. Manière d’apprendre à rester zen !

Au passage, très bon argument pour toi Max : tu ne peux pas utiliser l’argument historique quand cela t’arrange et lui préférer l’argument juridique quand il ne t’arrange pas.

Bon, la suite au prochaine épisode où nous verrons que comme le chante Benabar, les râteaux – même idéologiques – ne découragent pas les crèvent-la-haine. Maxime va revenir à la charge et s’en reprendre un. Dans la troisième partie, je montrerai ce que Max pense réellement de Sara et des Juifs.

Etre arménophobe, c’est toujours être un peu antisémite….

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s