Maxime Gauin, candidat à la FRA Dachnaktsoutioun

Maxime Gauin

Maxime Gauin

1er Avril – La nouvelle était restée secrète jusqu’à ce jour mais elle a fait l’effet d’une bombe dans les milieux de la Cause arménienne et dans ceux du négationnisme turc. Maxime Gauin – le célèbre négationniste du génocide arménien – aurait déposé sa candidature pour devenir membre français de la FRA Dachnaktsoutioun. L’information n’a été révélée que ce jour par Engin Akbülüt, un lanceur d’alerte bien connu des services de police mais le dépôt de candidature aurait été effectué en France – au siège du parti – le 28 mai dernier.

Contacté par téléphone, Maxime Gauin a confirmé les faits. Se disant « attiré par les causes désespérées » et ayant – selon lui – « réalisé l’abjection de ses engagements passés au service d’un négationnisme d’Etat », M. Gauin affirme « vouloir faire amende honorable » en offrant sa compétence « indiscutable » et sa réputation « internationale » à l’ancien parti de la Cause arménienne. Néanmoins, plusieurs experts indépendants affirment – sous couvert d’anonymat – que M. Gauin ne serait plus payé depuis des mois par l’institution négationniste au sein de laquelle il œuvre depuis des années. Le directeur de cette institution, M. Kilic, aurait récemment fait allusion implicite au cas de M. Gauin en affirmant lors d’une allocution que l’AVIM devait promouvoir « l’excellence dans la haine » et qu’elle ne pouvait continuer à entretenir « les animosités par trop médiocres et les malfaisances trop peu perverses ».

Ces révélations stupéfiantes n’ont pas été démenties pas Mourad Papazian, grand Timonier du Dachnaktsoutioun en France où la FRA s’est dernièrement réduite comme peau de chagrin après l’éviction de nombreux jeunes du mouvement. Engagé dans un processus de radicalisation stalinienne à Paris et de compromission avec le pouvoir en Arménie, la FRA cherche de nouveaux soutiens. « Il ne faut pas trop se focaliser sur les positions antérieures de M. Gauin. D’ailleurs les idées et les principes ont peu d’importance dans notre parti » a indiqué M. Papazian. « En revanche, nous avons décelé chez cette personne de vraies qualités qui ne demandent qu’à s’épanouir à la FRA ». Des spécialistes de l’ancien mouvement révolutionnaire arménien soulignent que l’estime démesurée que porte M. Gauin à sa propre personne et sa capacité à croire à ses propres mensonges font effectivement de lui un bon badani (jeune recrue) en puissance. En privé, des anciens membres du parti indiquent également que M. Papazian a tout fait pour se débarrasser des intelligences et que les déficiences notoires de M. Gauin associées à sa capacité à faire parler de lui le serviront plus qu’elles ne le gêneront.

Selon les informations en notre possession, la date de la cérémonie du yertoum (serment) n’aurait pas encore été fixée.

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s