Maxime Gauin, parcours d’un converti au négationnisme radical

Le jeune homme se serait auto-radicalisé

Maxime Gauin alias Abou Diddeh

Maxime Gauin alias Abou Diddeh

La récente révélation de la présence de français au sein de l’organisation terroriste Daech a d’autant plus choqué les consciences que certains d’entre eux ne correspondent pas à l’idée que l’on se fait des parcours djihadistes. Le cas de Maxime Houchard est à cet égard emblématique car rien ne prédisposait à priori le jeune Normand ayant reçu une éducation catholique à basculer dans l’Islam le plus radical.

Coïncidence ou pas, c’est désormais un autre Maxime qui concentre toutes les inquiétudes. Il y a quelques années, Maxime Gauin a brusquement plaqué ses études pour des voyages de plus en plus fréquents en Turquie, parcours classique des apprentis terroristes. « Nous n’avons rien vu venir » confie en larmes une de ses proches qui assure « n’avoir plus de contact avec lui ». Continue reading