Ne dites pas à Maxime Gauin qu’il est négationniste, il se croit historien

Allez ! Juste avant de décoller pour Istanbul, je ne peux pas résister à l’idée de vous faire partager quelques pépites que nous offre le renégat Maxime Gauin. J’avoue avoir tellement ri qu’il m’a fallu un bon quart d’heure pour reprendre mes esprits et pouvoir écrire le présent compte-rendu. Sacré Maxime !

Revenons tout d’abord sur l’épisode du blocage des réseaux sociaux par le sourcilleux Erdogan: coup sur coup, Youtube puis Twitter ont diffusé, à l’approche des élections municipales turques, deux enregistrements téléphoniques très gênants pour le pouvoir AKP : le premier montrait qu’Erdogan, le vertueux calife d’Istanbul, trempait avec son fils dans une affaire de détournements de fonds publics en vue d’enrichissement personnel. Le second – mettant en scène le Ministre des affaires étrangères, le chef d’état-major et celui des services secrets, relatait une conversation prouvant que la Turquie s’apprêtait à provoquer délibérément un incident frontalier avec la Syrie pour justifier son agression de ce pays. Et donc, afin que ces révélations ravageuses ne ternissent pas son prestige, le dictateur Erdogan a tout simplement coupé Youtube puis Twitter à toute la Turquie. « Oh yes, it’s good to be the king ! » comme le chantaient les Monty Python.

Continue reading

Advertisements