On a retrouvé le chainon manquant

Klod Kann rencontre le MHP

Klod Kann rencontre le MHP

Eh non ! Je ne vous parlerai pas ici d’anthropopithèques et autres néandertaliens (quoique !) mais du chaînon manquant entre une organisation extrémiste bien connues et de prétendus médias citoyens – Turquie-news et Radio-Mit.

Et cette fois, je ne parlerai même pas du renégat Maxime Gauin, ni d’aucun autre Turc politique (j’emploie ici le terme de Turc politique par analogie au blanc politique. Le Turc politique est quelqu’un qui croit en la supériorité de la race turque et qui nie le génocide arménien comme Maxime Gauin) mais d’un Français turcophile, que sa turcophilie aveugle peut-être.

L’idée de cet article m’a été fournie par Turquie-news et Radio-Mit qui ont récemment publié conjointement de biens naïves « consignes de vote républicaines ». Sous cette désignation, il faut comprendre le contraire que ce qu’elles disent : il s’agit tout simplement de consignes de votes racistes et communautaristes. En bref, les auditeurs et lecteurs de ces relais en France de la politique turque la plus haineuse qui soit, étaient invités, à l’occasion de ces municipales, à voter contre les candidats ayant affiché leur attachement à la Justice et donc à la reconnaissance du génocide arménien ; de même qu’ils étaient invités à voter pour ceux qui ont combattu la loi de reconnaissance du génocide arménien ou la loi de pénalisation de son négationnisme.

C’est en ce sens qu’il faut comprendre l’indication fournie avec les consignes : « Attention, toutefois, nous ne sommes pas partisans, dès lors, nous vous demandons d’éviter toute approche partisane ». C’est vrai ! Les listes en question n’avaient qu’un parti : celui de l’étranger.

Passons rapidement sur l’échec total de la manœuvre : la liste Yavuz battu dès le premier tour à Valenton, la liste Thoizet balayée à Vienne, la liste Santini gagnante à Issy-les-Moulineaux, etc., pour ne rien dire de la liste du très versatile Saglamer – caricature de communautarisme ankaresque et dénoncée comme telle par Ariane Bonzon, journaliste reconnue de Slate. ; ce qui lui a valu une volée de bois vert de Can Öztürk, le factotum de Turquie-news, et un tweet rageur du phare fard de la pensée Maxime Gauin (Non ! on avait dit pas Gauin…. Aïe !)

Un selfie du très républicain Can Öztürk

Tiens! en prime un selfie de la tronche très “républicaine” de Can Öztürk qui, par modestie, a tout fait pour l’escamoter d’Internet.

Passons donc rapidement sur ces déboires de l’arménophobie combattante pour en venir aux prétentions de ces « enfants de la République » qui refusent la « stigmatisation », les « discriminations » et autre « génocidifications ». Pour l’occasion, j’ai ressorti de vieilles photos de mes archives mettant en scène Claude-Exeter Désiré.

Claude-Exeter Désiré membre du noyau dur de radio MIT : avec Muhamet Akyuz, Muzafer Topuz et autres Saadet Yilmaz (alias Firuze Arslan)

Claude-Exeter Désiré membre du noyau dur de radio MIT : avec entre autres Muhamet Akyuz, Muzafer Topuz et autres Saadet Yilmaz (alias Firuze Arslan)

Klod Kann avec Akyuz, le chef de Radio-Mit et Huseyin Akin, arménophobe notoire

Klod Kann avec Akyuz, le chef de Radio-Mit et Huseyin Akin, arménophobe notoire

Mais qui est Claude-Exeter Désiré ? Et bien c’est l’un de ces turcophiles qui refuse la « stigmatisation » et les « discriminations » et qui fait partie du premier cercle de Radio-Mit. Il refuse tellement bien cette stigmatisation que les membres de la radio ne l’appelle plus Claude-Exeter, ni même Claude mais « Klod Kann ». Si c’est pas beau l’intégration !

Klod Kann et ses nouveaux amis du MHP

Klod Kann et ses nouveaux amis du MHP

Eh bien, fin janvier 2013, ce modèle d’action républicaine qu’est Klod Kann n’a rien trouvé de mieux à faire que d’aller rendre visite à Namik Shahin, le chef des Loups-Gris en France. Pour ceux qui ne me liraient pas régulièrement, rappelons que les Loups-Gris sont un mouvement dangereux et ultraviolent à la base d’assassinats ciblés en Turquie mais aussi en France. Ce sont eux qui ont constitué le gros des troupes lors des manifestations négationnistes de Paris et de Lyon (mais aussi de Berlin et de Bruxelles) et la personne actuellement suspectée d’avoir assassinée les trois kurdes de Paris serait plus ou moins liée au mouvement. C’est clair, les Loups-Gris constituent assurément un symbole vivant du refus de la stigmatisation, en tout cas de la stigmatisation de leur propre extrémisme.

Namik Shahin, chef des loups-gris français et le dangereux Yusuf Arpaçik

Namik Shahin, chef des loups-gris français et le dangereux Yusuf Arpaçik (à gauche)

opération coup de point des loups-gris, à Strasbourg, avec Namik Shahin pour le compte de l'Azerbaïdjan

Opération coup de point des loups-gris, à Strasbourg, avec Namik Shahin pour le compte de l’Azerbaïdjan

D’ailleurs le dénommé Namik Shahin n’hésite pas à s’afficher avec des personnes aussi recommandables que Yusuf Arpaçik, l’homme de main de feu Arpaslan Turkes, Devlet Bahceli l’actuel homme fort du MHP.

Oui c'est bien en France: grande messe républicaine de Namik Shahin avec Devlet Bahceli, chef suprême du MHP

Oui c’est bien en France: grande messe “républicaine” de Namik Shahin avec, au crachoir, Devlet Bahceli, chef suprême du MHP

Ou avec le bon petit peuple de France tel le couple Tarstan, épinglé par le vrai-faux rapport de la DCRI ou même Emine Çetin, la fameuse « victime » d’un imaginaire complot arménien.

417032_133671026754468_100003347145623_143867_1875382490_n

Réunion des Loups-Gris : Au premier rang avant-dernier à droite, Namik Shahin en présence du couple Tarstan (2ème et 3ème à gauche)

Bon allez, je vous fais grâce des centaines de photos que je possède de toute la clique pour poser la question : Qu’allait faire Klod Kann chez les Loups-Gris ? Allait-il leur fournir des instructions de la direction de Radio-Mit ? Allait-il au contraire recevoir par ce biais des instructions de la mère-patrie ? Mystère. En tout cas, voilà de quoi accréditer encore plus les liens allégués par le vrai-faux rapport de la DCRI…. Et jeter un plus le discrédit sur les prétentions « républicaines » de Radio-Mit et de Turquie-news.

426060_133669313421306_100003347145623_143859_283340065_n

Namik Shahin et la “victime” Emine Cetin toute hilarde à gauche


PS : vous n’entendrez plus parler de moi pendant quelques semaines. Je retourne en Turquie obtenir quelques renseignements supplémentaires pour ma thèse. Au menu : Afyon, Adana mais aussi Trabzon.

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s