Des nouvelles de Turquie que vous ne lirez pas dans …. Truc-news !

BJm2gRfCcAAIbnq

METU – 15 mai 2013
La police attaque la jeunesse turque

On reproche souvent aux médias de peindre notre vie en gris, de ne parler que des trains qui n’arrivent pas à l’heure ou des budgets en déficit. Voilà un reproche qui ne peut certes pas être fait à Truc-news.

Non pas que Truc-news s’abstienne de nous mettre régulièrement garde contre toute sorte d’ennemis et de dangers – enfin toute sorte ; essentiellement ces salauds d’Arméniens, ces fourbes de Kurdes et ces chiens galeux de Grecs – mais que, à le lire, la Turquie ne serait qu’un magnifique pays de cocagne où l’on commande des tombereaux d’Airbus, ou le commerce extérieur va perpétuellement mieux, où l’on greffe des utérus aux femmes stériles et où la démocratie et l’Etat de droit seraient toujours respectés.

Bref, dans Truc-news, on sait po-si-ti-ver et, vraiment c’est à se demander pourquoi donc les Turcs fuient par milliers ce véritable paradis sur terre pour venir, à l’instar des animateurs de Truc-news, encombrer notre bien européenne bande passante et nos riantes banlieues. Et d’une manière plus générale, on ne comprend vraiment pas pourquoi ce pays où tout va si bien continue à “s’humilier” – ce qu’il déteste le plus au monde – en quémandant une adhésion à l’Europe qui n’en veut.

Remarquez, je suis injuste : certains de nos compatriotes, plus fascistes que les nationalistes si j’ose dire, font le chemin inverse pour aller à Ankara et même jusqu’à la très (peu) renommée Université Technique du Moyen-Orient dont j’ai déjà parlé par le passé afin de se faire le chantre de la geste kémaliste (note: cette université qui emploie des contrôleurs de la pensée d’Atatürk dans ses départements d’histoire n’apparaît même pas dans le top 500 du classement de Shanghaï, pas plus d’ailleurs qu’aucune autre université turque à l’exception de celle d’Istanbul dans les tréfonds du classement).

J’ai nommé l’ineffable SibiryaKurdu animateur d’un site raciste et négationniste et par ailleurs commissaire politique officieux de Truc-news. Et le croirez-vous ou non, cet individu, pourtant aux premières loges omet de nous informer des événements en cours dans sa propre université. De quoi douter de sa sincérité !

En effet, pas plus tard qu’hier, la police turque bien connue pour ses méthodes pacifiques a investi le campus pour mater une manifestation pacifique d’étudiants gauchistes. Et croyez-moi, c’est pas au Trocadéro qu’on verrait ça ! Pour avoir assisté aux événements (pas ceux du Trocadéro, ceux de METU)  ça matraquait dur avec force gaz lacrymogène sous prétexte que ces étudiants ont juste osé dénoncer la collusion de l’AKP avec l’OTAN, notamment en Syrie. Voici donc quelques photos des agissements de la police turque que vous ne verrez pas dans Truc-news:

Il faut d’ailleurs noter que Truc-news et SibiryaKurdu avaient fait preuve de la même pudeur le 18 décembre dernier quand la police s’était déjà attaquée aux mêmes manifestants (sans doute de la graine d’Arméniens à n’en pas douter, mais si tel est le cas, le nombre d’Arméniens qui courent toujours en Turquie est proprement effrayant: pratiquement plus que de Turcs en France ;-).

Autre joyeuseté dont Truc-news nous a dispensé dans le louable souci d’apaiser nos chakras: Les sympathiques nervis d’Asim-Der, leur chef Göksel Gülbey en tête, ont organisé dans leur fief d’Igdir (juste devant le siège local du CHP, le parti d’Atatürk) une manifestation de haine contre Agos, l’un des rares médias arméniens de Turquie. Rappelons qu’Asim-der est l’association de “lutte contre les allégations arméniennes infondées” (sic). Pourquoi Igdir à la frontière orientale du pays , parce que c’est là que ce trouve le “musée du génocide des Turcs par les Arméniens” (resic) et, accessoirement, parce que c’est aussi là qu’on peut trouver des extrémistes azéris toujours prêts à participer dès qu’il s’agit d’Arménophobie (comme à Paris !). Et dire que le Conseil constitutionnel (français) a fait mine de croire que ces gens se réclamaient de la liberté d’expression ! Photos :

Mais voilà, Igdir c’est encore loin pour Sibirya alias Mad Max. Mais sait-on jamais, des fois que la reconnaissance du génocide viennent jusqu’à Ankara, peut-être ira-t-il un jour toujours plus près de l’Arménie libre ….

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s