Fadime Tastan : “Nous …. l’Etat turc” !

Que va dire le policier à Mme le Maire adjoint ? Qu'il est incivique de monter sur le banc ou que le racisme est un délit ?

Que va dire le policier à Mme le Maire adjoint ? Qu’il est incivique de monter sur le banc ou que le racisme est un délit ?

C’est une nouvelle pépite que vient de porter elle-même à notre connaissance une extrémiste franco-turque, Fadime Tastan. Enfin, franco-turque, c’est désormais incertain puisque cette personne ne semble pas se percevoir ainsi.

Mais qui est Fadimé Tastan ? C’est une élue – maire adjointe d’Hérouville dans la banlieue de Caen – qui avait défilé écharpe tricolore en bandoulière lors de la grande manifestation négationniste de Paris en janvier 2012. Elle avait été repérée en tant que telle et dûment épinglée par le magazine Le Point pour ses connivences avec un repris de justice bien connu en Turquie, Yusuf Ziya Arpaçik.

Mais Mme Tastan, sans doute peu désireuse de voir révélées au grand public ses amitiés particulières avait porté plainte contre Le Point, plainte dont elle a été déboutée il y a quelques semaines.

Diffamation : maire adjointe déboutée au tribunal – Hérouville-Saint-Clair

vendredi 09 novembre 2012

Mauvaise semaine judiciaire pour la mairie d’Hérouville : le tribunal correctionnel de Caen a rejeté hier la plainte en diffamation de Fadimé Ertugrul-Tastan, adjointe au maire à la jeunesse et à la prévention, contre l’hebdomadaire Le Point.

Le 21 janvier, des associations turques manifestent à Paris contre le projet de loi visant à condamner la négation du génocide arménien. Le 29 mars, l’hebdomadaire relate cet événement et consacre un encadré au mouvement ultranationaliste turc, les Loups Gris. Se basant sur un document de la DCRI (services secrets français), il nomme plusieurs représentants de ce parti en France, affirmant que Fadimé Ertugrul-Tastan en fait partie. Celle-ci a attaqué le responsable de la publication en diffamation devant le tribunal correctionnel de Caen.

« Ce soi-disant document de la DCRI, sur lequel se base l’article, est un faux, qui circule sur Internet, plaidait le 18 septembre M e Rivière pour la plaignante. Cet article allègue de liens avec l’extrême droite. Ces propos portent atteinte et à la considération et à l’honneur de ma cliente qui a des responsabilités électives. »

M e Renaud Le Guhenec, défenseur du journal, soulignait que la plaignante « est allée manifester publiquement contre le projet de loi. On la voit faire le signe des Loups Gris de la main : elle n’est pas la dernière à le faire devant les photographes. Dans ce dossier, la liberté d’expression est partout : celle de manifester et aussi celle de la presse qui rapporte des faits. Le rapport de la DCRI n’est pas un document que le journal a ramassé au hasard sur Internet. Rien ne démontre que c’est un faux. La presse a accès à des documents confidentiels : c’était le cas. Et le journaliste ne dévoile pas ses sources. » Le tribunal a prononcé la relaxe du responsable de la publication.

En début de semaine, une conseillère municipale, Nadia Ait Tayeb, a été condamnée par le tribunal de Caen à trois mois de prison avec sursis pour outrages à des policiers : elle a fait appel de ce jugement.

Mme Tastan, maire adjoint d'Hérouville est "louve grise" à ses heures perdues

Mme Tastan, maire adjoint d’Hérouville est “louve grise” à ses heures perdues (2ème en partant de la gauche)

Et bien nous connaissons maintenant les véritables raisons qui ont probablement poussé Mme Tastan à porter plainte: l’article était effectivement diffamatoire puisqu’il se contentait de prétendre qu’elle est membre de l’extrême-droite turque alors que cette personne représente – ou croit représenter – l’Etat turc, rien de moins.

C’est ce que nous apprend une vidéo de LCP que Mme Tastan reprend avec fierté sur sa page Facebook. Après que le commentateur explique avec appréhension le danger ressenti par un Sénat sous bonne garde, Mme Tastan  explique benoîtement “Nous, l’Etat turc …” ! (à 36 secondes du début).

Le reportage de LCP donne ensuite la parole au dirigeant “français” des Loups-Gris manifestement plus à l’aise avec la langue de Pamuk que de celle de Molière.  Citoyens d’Hérouville, dormez tranquilles, vos intérêts sont bien défendus.

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s