Grosdidier: Un témoin de moralité du négationnisme turc mis en examen

Les négationnistes peuvent compter sur lui. Et les Mosellans… ?

Selon le journal Le Monde en date du 26 juillet, le sénateur François Grosdidier a été mis en examen pour “détournements de biens publics” et “prise illégale d’intérêt“. Rappelons que ce sénateur de Moselle – département où réside une importante communauté négationniste – s’était illustré en demandant la saisine du Conseil constitutionnel qui a temporairement abouti a censuré la loi visant à pénaliser les extrémistes négationnistes.

Régulièrement encensé par le site négationniste turquie-news, François Grosdidier apparaît comme un élu tout acquis à la  communauté turque et de ses négationnistes comme l’attestent les indications données par le blog d’Yves Daouda.

L’article du Monde retrace de la dérive de cet élu “de la République”. Il mentionne notamment un “système” visant à détourner les fonds municipaux vers d’obscures associations. Quand on connait le poids des associations turques de la région, on imagine assez bien où ces fonds ont pu atterrir….

Un élu au dessus de tout soupçon ?

Le sénateur-maire (UMP) de Woippy (Moselle), François Grosdidier, a été mis en examen jeudi pour “détournement de biens publics” et “prise illégale d’intérêts” par un juge d’instruction de Metz, a-t-on appris de sources concordantes et auprès de l’intéressé.

Entendu par le juge Vincent Lemonnier, M. Grosdidier a été mis en examen dans le cadre d’une plainte déposée il y a huit ans par Laurence Burg, conseillère municipale d’opposition de Woippy, a précisé une source proche du dossier.

Dans sa plainte, dont l’AFP a obtenu copie, Mme Burg dénonce un “système”municipal de dépenses injustifiées et de “petits arrangements entre amis” : usage privé des voitures de service de la mairie, subventions allouées à des associations proches de certains adjoints, siège de la permanence parlementaire de M. Grosdidier dans les locaux de la mairie.

“LA MONTAGNE A ACCOUCHÉ D’UN EMBRYON DE SOURIS”

“Dans ce dossier de 3 000 pages, les faits qui me sont reprochés sont mineurs, a dit à l’AFP le sénateur-maire. La montagne a accouché d’un embryon de souris qui a été maintenu sous couveuse pendant six ans.”

Le parlementaire a été également mis en cause récemment dans un autre dossier concernant un système illicite de captation des marchés publics. Monté par des entreprises de BTP en Lorraine et au Luxembourg, il aurait permis de détourner plusieurs millions d’euros. Dans ce dossier, le sénateur-maire a déposé plainte pour “dénonciation calomnieuse”.

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s